Veradoclub France
15 Septembre 2019 22:15:52 *
avatar Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Note aux membres : les comptes laissés plus de 60 jours sans message public de votre part sur le forum,  pourront être clôturés sans préavis !
 
   Forum   Aide Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: [1] 2 3   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Le Rhône la Saône la Seille 1000 km en hors bord  (Lu 16946 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Farniente
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1624


Christian
Posteur à 31%


Firefox 68.0
Android

« le: 30 Décembre 2016 09:33:25 »

1000km en hors-bord

Nous avions jusqu’à maintenant sillonné notre région des Saintes Maries à Cannes ainsi qu’un tour de Corse.

Cette année avec un couple d’amis qui ont un voilier et qui rêvaient de faire ce périple comme nous. Nous avons donc voulu  essayé les eaux intérieures tous les 4 sur notre bateau. Nous etions 3 à posséder le fluvial le hauturier et le CRR nous allons pouvoir nous remplacer de temps en temps à la barre.

J’ai eu des difficultés pour trouver des infos concernant les endroits où l’on peut trouver de l’essence les différentes haltes possible les techniques de passage dans les écluses etc . Bien qu’ayant trouvé quelques réponses à mes différentes questions en sillonnant les différents forums et en ayant acheté les indispensables carto guide du Rhône de la Saône et celui du plaisancier, il nous restait pas mal d’interrogation. Mais nous avons fait comme beaucoup : nous avons appris sur le tas.

Je remettrai les infos que j’ai données sur le post de Philippe pour être le plus complet possible.

Nous étions tous complètement novices de cet environnement et curieux de le découvrir.

Nous sommes partis  début juillet pour une quinzaine de jours avec au programme la remontée du Rhône, de la Saône et la Seille jusqu’à Louhans soit au total à peu près 1000 km A/R (oui km nous sommes en eaux intérieures)

Après avoir fait l’avitaillement le départ de notre port d’attache s’est effectué le samedi vers 16h afin de bénéficier de l’horaire d’ouverture de l’écluse de Port St Louis (la seule de notre périple qui s’ouvre à heure fixe)

Notre première véritable écluse fut celle de Beaucaire.
L’amarrage n’est finalement pas très compliqué, des bollards sont disposé tous les 30m et  montent  en même temps que l’eau. Il suffit de passer une amarre à l’avant et une arrière de les faire revenir au niveau du poste de pilotage (accès d’ailleurs facilité par la porte latérale et le large passavant tribord de notre bateau).
Nous avons adopté au retour une autre technique  que nous avons pu observer sur les péniches de petite taille qui consiste a attacher simplement l’arrière avec un peu de mou et laisser le moteur tourner en marche avant braqué vers le mur.

Nous avons remonté le Rhône jusqu’à Aramon (en dessous d’Avignon) sous le Mistral avec par endroit un fort courant. Vitesse GPS 17.5 vitesse Pitot 20
Nous étions à 15mn de la maison ce n’était pas très dépaysant pour cette première nuit et en plus avec le bateau sur un quai mal orienté on s’est pris les vagues poussées par le Mistral sur le coté.

Pour tout arranger le soir en arrivant ma direction assistée me lâche et je dois faire la manœuvre sans et pour finir le bouton de la pompe eau noires a été appuyé sans que je me rende compte. Résultat turbine hs et WC plus utilisable.

Le lendemain après avoir remonté le bras mort du Rhône  en Avignon nous avons pu faire le plein. Cela nous a permis de passer à côté du Pont St Bénezet, le palais des papes, les remparts. Il n’est malheureusement quasi impossible de s’y arrêter car en cette période de festival des péniches qui servent de salles de spectacles utilisent la totalité du quai servant de halte.

Les quais d’attente pour les bateaux de plaisance disposés juste à l’entrée, en amont et en aval, des écluses sont très pratiques pour patienter. Nous avons eu même l’autorisation de l’éclusier pour y passer la nuit et au retour nous y avons laissé le bateau pendant 2h Le temps de manger chez des amis. Mais attention il n’y a pas d’eau ni d’électricité et souvent loin de tout village.

Nous avons fait une halte au port de Valence. C’est un port comme on en trouve sur la Méditerranée, bien équipé, avec un automate pour l’essence, des sanitaires, un excellent restaurant et proche d’un centre commercial.

la carte de notre périple



L’écluse de port St louis. Très peu de hauteur avec le Rhône







ça y est nous sommes sur le Rhône avec un petit Mistral dans le nez



Traversée d'Arles



Tarascon





Voila les pontons d'attente de chaque cote de l'écluse tous bien entretenus et recents


Notre première grande écluse Beaucaire








On avait mis ceinture et bretelles et c'etait un peu le bazar. On a simplifié par la suite



Signaler le fichier

Arrivée sur Avignon



Le Catherine au parking



le Palais des Papes



Le pont avec le Mt Ventoux en fond











La fameuse écluse de Bollène 23m de chute inaugurée en 1952 classée monument historique



Manœuvre délicate pour quitter le ponton avec un courant important et un bateau de passager qui passe derrière  

Signaler le fichier

















le Musée Confluence




PROCHAINE ETAPE LYON ET UN BOUT DE SAONE
Journalisée

Port d'attache : Fos sur Mer
                    Quicksilver 855 300 Verado
California
Modérateur Global
Membre Héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6311


Posteur à 41%


Safari 0.8.2
Mac OS

« Répondre #1 le: 30 Décembre 2016 10:07:21 »

Merci pour ce beau récit, et ces belles photos.... la suite, la suite Très souriant
Journalisée

Denis
Princess Riviera 286(1991) 2x220 4,3 MPI, bravo3 2014
Philann
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5578


Philippe - Pedro Solano 33
Posteur à 44%


Chrome 76.0.3809.132
Win 64

WWW
« Répondre #2 le: 30 Décembre 2016 11:49:44 »

Merci pour le partage, Christian   Sourire

Superbes images et beau reportage sur les écluses (impressionnantes) du Rhône.
Au passage, pas pratique les pontons aux écluses quand ils sont entre les ducs d'Albe et que le vent souffle fort (ta vidéo le montre bien)

J'attends avec impatience la suite de ton voyage sur mon secteur de prédilection ...

Merci aussi pour la pub que ça va faire pour le périple que j'organise en août sur la Saône   Clin d'oeil Clin d'oeil Clin d'oeil
Journalisée

Pedro Solano 33  -  Volvo Penta TMD 41D  150 cv
Jeanneau Leader 805 - volvo 5.7L 320cv GXI DP
B2 Marine  Cap Ferret 572 Cruiser
Aquamar Panaria 4.65

http://saone-pk83.fr
stephane
ACTIV 675 OPEN
Modérateur Global
Membre Héroïque
*****
En ligne En ligne

Messages: 6401


stéphane
Posteur à 43%


Chrome 75.0.3770.101
Linux

« Répondre #3 le: 30 Décembre 2016 13:07:11 »

Super voyage, on attend la suite avec impatience Clin d'oeil
Journalisée

Stéphane
Sveti
J’espère que le fond de la mer est étanche...
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 4041


Antony
Posteur à 41%


Safari 0.8.2
Mac OS

« Répondre #4 le: 30 Décembre 2016 14:00:36 »

C'est super beau, merci Très souriant
Il y en a encore à venir ? nageur nageur
Journalisée

Verado L4 200 - Révolution 4 19" sur
Flyer 650 Open S2 équipé camping nautique
Philann
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5578


Philippe - Pedro Solano 33
Posteur à 44%


Chrome 76.0.3809.132
Win 64

WWW
« Répondre #5 le: 30 Décembre 2016 18:04:01 »

C'est super beau, merci Très souriant
Il y en a encore à venir ? nageur nageur

Normalement la suite sera un avant goût de ce qui vous attend en août ...  Sourire
Et même si je connais, je me régale à l'avance car je ne m'en lasse pas   Sourire Sourire Sourire
Allez, Christian, vite, on en peut plus   Clin d'oeil
Journalisée

Pedro Solano 33  -  Volvo Penta TMD 41D  150 cv
Jeanneau Leader 805 - volvo 5.7L 320cv GXI DP
B2 Marine  Cap Ferret 572 Cruiser
Aquamar Panaria 4.65

http://saone-pk83.fr
ski wake
Modérateur Global
Membre Héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7160


Michel - membre de l' ANPM
Posteur à 43%


Chrome 52.0.2743.116
Android

WWW
« Répondre #6 le: 30 Décembre 2016 19:20:09 »

Merci pour ce récit

il y a une chose qui m' interpelle sur la vidéo de l' écluse de bollène ...



on dirait qu' il y a une porte d' écluse intermédiaire ....  Pleurs

Et apparemment il ne semble pas qu' elle ait été utilisée dans ton cas...

Pourtant si tu éclusais seul, et que tu te sois positionné entre cette porte "intermédiaire" et la porte "AMONT" , tu aurais réduis le volume d' eau à faire rentrer dans le sas pour te faire monter ....

Autre chose qui m' étonne , c' est la vitesse de montée d' eau dans le sas ( encore plus visible dans la vidéo "Bollard" ) .

C' est filmé à vitesse réelle ou en accéléré ??  Pleurs

cela dit , j' ai l' impression qu' il n' y a qu' un seul sas , bref il ne faut pas que ça traine pour remplir ... ou vider l' écluse  Tire la langue
 
Journalisée

La passion du nautisme à ce point, c' est du vice Sourire , mais j' assume Sourire Sourire !
J' aime autant la plaisance à Voile qu'au Moteur ... ; les plaisirs sont différents !
Wakeboard / Ski nautique / Wake Ski / Wakeskate / AIR CHAIR ( SkySki )  à Paris sur la Seine ! www.cn19.fr
allez sur https://www.facebook.com/CN19.Glisse et dites j'AIME
une vidéo d'un de nos bateaux http://www.youtube.com/watch?v=TEEMJoGENNE
Glisse hivernale à Paris en Décembre : https://www.youtube.com/watch?v=l6NRzBVYLMw
Philann
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5578


Philippe - Pedro Solano 33
Posteur à 44%


Chrome 76.0.3809.132
Win 64

WWW
« Répondre #7 le: 30 Décembre 2016 19:42:50 »

Christian va sans doute te préciser tout cela Michel.

Selon moi, ce n'est pas une porte que tu vois.
Les portes sont de type "guillotine" à Bollène comme sur toutes les écluses à grand gabarit du Rhône.

Même si je pense que la vidéo est accélérée, l'éclusage est rapide en général (une vingtaine de minutes à Bollène).
Il peut être fait à plusieurs vitesses selon le choix du poste de commande.

Il y a eu un article dans "Fluvial" sur les écluses du Rhône qui explique le fonctionnement.
Je vais essayer de vous le retrouver ... et le publier ici.

 
Journalisée

Pedro Solano 33  -  Volvo Penta TMD 41D  150 cv
Jeanneau Leader 805 - volvo 5.7L 320cv GXI DP
B2 Marine  Cap Ferret 572 Cruiser
Aquamar Panaria 4.65

http://saone-pk83.fr
jayzy
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 314


Posteur à 23%


Safari 0.8.2
Mac OS

« Répondre #8 le: 30 Décembre 2016 19:58:12 »

Certaine photo sont impressionnante!..

Avec certain bateau la place bâbord/tribord est vraiment minimes! c'est fou!.. Pour rentrer ça doit être chaud!.

Effectivement je pense que certaine vidéo sont en accéléré! Car le remplissage et la monté est rapide!..
En tout cas beau  voyage!. Vivement la suite! .
Journalisée

Davy en 675 Quick 200 verado
ski wake
Modérateur Global
Membre Héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7160


Michel - membre de l' ANPM
Posteur à 43%


Chrome 52.0.2743.116
Android

WWW
« Répondre #9 le: 30 Décembre 2016 20:04:02 »




Manœuvre délicate pour quitter le ponton avec un courant important et un bateau de passager qui passe derrière  ...


A priori tu étais face au courant ....
cela dit j' ai l' impression qu' il y avait un vent latéral qui te plaquait contre le ponton ...

Le principe de base, c' est que du fait que le gouvernail ou l' embase est à l' AR du boat, si l' on part en marche AV , automatiquement,
pour que l' avant s' écarte du ponton, il va y avoir l' AR qui va s' en rapprocher....

Il ne faut pas avoir en tete le principe de la voiture qui veut que l' on parte en marche AV d' une place de stationnement , ...

ce qui est "logique"  Prétentieux puisque les roues directrices sont à l' avant Tire la langue ...

mais imaginez ce qui se passerait si les roues directrices étaient à l' AR  nageur Fâché Diabolique

En regardant ta vidéo, quand tu pars en marche AR , on voit bien que le "mouvement s'amorce bien"  Prétentieux , et ce qu'il aurait fallu faire ,
c' est de rester en marche AR, ce qui fait qu' à un moment , tu te serais retrouvé .. à 180 ° de la direction souhaitée ..  Fâché,
mais cela n' a aucune importance dans ton cas, puisque tu disposais d'une bonne largeur de fleuve ( même s'il y avait le bateau de passagers ).

En continuant en marche AR tu aurais généré une "inertie" telle qu' à un moment ( entre 270 et 360 ° )
tu aurais pu repasser la marche AV pour te présenter face à l'écluse.


Après, imaginons que pour une raison "x" tu ne puisses pas partir en marche AR et que le vent te plaque vers le ponton ....

2 cas de figures
1°) tu as un fort courant de face
dans ce cas tu passes un bout en "rappel" qui part du bateau ( AR droit ) qui va au ponton et qui revient au boat. ;
Ce sera donc LE SEUL bout qui retiendra le bateau au ponton ( ou au quai )
et tu mets
une grosse défense à ton AR droit
ou
2 défenses moyennes à l' AR droit
tu mets la barre à l' extérieur ( vers la gauche dans ton cas )
tu embrayes en marche AV .... et .. tu ne laches pas l'amarre AR ....
le bateau ne va donc s' appuyer sur le ponton qu' à l' AR et l' avant devrait s'éloigner du ponton.
Lorsque le bateau fera AU MOINS un angle de 45°
a) ralentir le régime moteur ( en fonction du courant , soit etre au ralenti, soit débrayé )
b) récupérer rapidement l' aussière AR
tu remets la barre droite
et tu rembrayes ( si tu étais débrayé ) puis tu accéléreras progressivement
ou ( si tu étais resté embrayé ) tu accélères progressivement.

Cette méthode permet d'écarter l' avant dans des conditions disons peu .. favorables ...

Il y a une autre possibilité, qui consiste cette fois à d' abord écarter l' AR , puis partir en marche AV sans que l' AR du boat touche le ponton
elle sera plutôt conseillée si
2°) tu as peu de courant de face

Idéalement il te faut l' aide d'un équipier avec une défense si possible de gros diamètre .
On parle alors d'une défense "volante" car elle ne sera JAMAIS fixée au bateau ... ce sera TOUJOURS l' équipier qui la maintiendra et SURTOUT ... qui la positionnera au bon endroit  Tire la langue

Il faut dans ce cas passer ( toujours "en rappel" ) une amarre de l' avant du boat vers le milieu du ponton .
l' équipier avec sa défense "volante" sera à l' avant du boat.

La technique consiste à tourner la barre pour que l' avant ( droit dans ton cas ) vienne s' appuyer fortement sur le ponton.
Comme dans la technique précédente
a) on reste embrayé en Marche AV
b) la direction tournée "à fond"
c) on ne lâche pas l' aussière ( malgré l' effort )
et, .. puisque l' avant ne peut pousser le ponton ( et du fait que la direction embase ou gouvernail est à l' AR ) , c' est l' AR qui s' écarte progressivement .

là encore, il faudra bien attendre que le bateau fasse un angle de 45 ° avec le ponton
pour revenir au point mort
pour laisser reculer le bateau ( selon la place dispo )
pour récupérer rapidement l'aussière
( attention, .. plus la maneuvre dé récupération du bout sera longue et plus on maintiendra l' étrave contre le ponton   Lèvres scellées
inverser la barre
rembrayer

Pendant cette maneuvre ... 
l' équipier avec sa défense "volante" a progressivement reculé pour éventuellement positionner sa défense au point de contact du boat.

"Normalement" tu as dû suffisamment écarter l' AR de ton boat pour qu'en inversant la barre et en ré-avançant....
l' AR du boat ne vienne heurter le ponton.

IL faut aussi tenir du pas de l' helice qui fait que tu as un coté ou tu maneuvres mieux.
En général avec une hélice en pas à droite ( dite "horaire" car elle tourne dans le sens des aiguilles d'une montre  Tire la langue )
en marche AV ton bateau peut avoir tendance à aller vers la droite, or , là , .. dans ton cas, ce n 'était pas ce que tu souhaitais  Triste Fâché  

si tu avais eu une hélice avec pas à gauche  ( "anti horaire" ) tu aurais probablement réussi ta maneuvre du 1er coup  Tire la langue       
« Dernière édition: 30 Décembre 2016 20:12:10 par ski wake » Journalisée

La passion du nautisme à ce point, c' est du vice Sourire , mais j' assume Sourire Sourire !
J' aime autant la plaisance à Voile qu'au Moteur ... ; les plaisirs sont différents !
Wakeboard / Ski nautique / Wake Ski / Wakeskate / AIR CHAIR ( SkySki )  à Paris sur la Seine ! www.cn19.fr
allez sur https://www.facebook.com/CN19.Glisse et dites j'AIME
une vidéo d'un de nos bateaux http://www.youtube.com/watch?v=TEEMJoGENNE
Glisse hivernale à Paris en Décembre : https://www.youtube.com/watch?v=l6NRzBVYLMw
Nicoshiptsunami
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 647


Nicolas
Posteur à 27%


Firefox 68.0
Win 64

« Répondre #10 le: 30 Décembre 2016 20:10:24 »

Merci de nous faire partager ce magnifique croisière.
Nicolas
Journalisée

Nicoshiptsunami ;
Philann
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5578


Philippe - Pedro Solano 33
Posteur à 44%


Chrome 76.0.3809.132
Win 64

WWW
« Répondre #11 le: 30 Décembre 2016 20:16:41 »

Alors là, Michel, je dis "chapeau".   Sourire
Quel cours magistral !   Sourire

Vraiment très intéressant, à lire et relire ...
Yapuka ... essayer de mettre tout cela en pratique   Clin d'oeil

Pour en revenir à la vidéo, c'est clair que Christian a eu droit au fort courant, au fort mistral ... et cerise sur le gâteau les remous provoqués par le bateau de croisière sortant.
La position du ponton entre les ducs d'Albe c'est pas idéal non plus en pareil cas (on a pu le voir se faire une petite frayeur).
Pour info sur d'autres écluses le ponton est parfois beaucoup plus près des portes ce qui n'est pas top (Pierre Bénite aval par exemple)

Bon, allez Christian, vite la suite ...  Sourire Sourire Sourire
Journalisée

Pedro Solano 33  -  Volvo Penta TMD 41D  150 cv
Jeanneau Leader 805 - volvo 5.7L 320cv GXI DP
B2 Marine  Cap Ferret 572 Cruiser
Aquamar Panaria 4.65

http://saone-pk83.fr
RIK-HA-RIK
Modérateur Global
Membre Héroïque
*****
En ligne En ligne

Messages: 5604


JOEL
Posteur à 63%


Chrome 59.0.3071.125
Linux

« Répondre #12 le: 30 Décembre 2016 20:30:58 »

Cool ce reportage fluvial agrémenté de belles photos  Sourire
On a hâte de lie la suite.
Journalisée

Ports d'attache :
Port du Crouesty - Morbihan
Port de Saint Aygulf - Var


Joël
Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque, à te regarder ils s'habitueront
ski wake
Modérateur Global
Membre Héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7160


Michel - membre de l' ANPM
Posteur à 43%


Chrome 52.0.2743.116
Android

WWW
« Répondre #13 le: 30 Décembre 2016 20:38:13 »

Alors là, Michel, je dis "chapeau".   Sourire
Quel cours magistral !   Sourire

Vraiment très intéressant, à lire et relire ...
Yapuka ... essayer de mettre tout cela en pratique   Clin d'oeil

désolé cela aurait été mieux avec des dessins / croquis, mais cela dépasse mes compétences informatiques

( j'suis probablement meilleur en maneuvres de bateaux qu' en informatique  nageur Grimaçant Très souriant Tire la langue )  .


OUI effectivement, tout s'acquiert avec .. du bon sens et .. de la pratique ....


Le mieux est de s' entrainer dans des conditions faciles pour voir ce qui se passe ....  histoire de gagner en sérénité ....


Avec l' expérience, ...  ajoutée à quelques principes , on peut mieux anticiper, car on sait ce qui va se passer..


C' est évidemment toujours mieux d'anticiper que de réagir dans l' urgence ....


Il y a bord de nos bateaux, un délai de réaction plus ou moins long et une inertie + ou - forte qu' il faut apprendre à gérer  ...


Là encore, si on ne se base que sur nos réflexes d' automobiliste pour maneuvrer un bateau , on va avoir des soucis ...  nageur Fâché Diabolique Triste Lèvres scellées

Il faut bien penser qu' en règle générale le support sur lequel évoluent les roues de la voiture n' est pas glissant ....

alors que l'eau qui glisse le long d' un gouvernail ( ou d'une embase ) est un "fluide" .....



On en parlait encore récemment avec ARNAUD, j'étais avec lui lors du passage de ses premières écluses...

Perso, avec une expérience de plusieurs dizaines d'années (notamment) de nav fluviales et de passages d' écluses, ...
j' étais probablement plus à l'aise que lui...
et cela d'autant plus que son moteur ne tenait pas vraiment le ralenti  Fâché nageur  

Disons que si ces coupures inopinées me ... "dérangeaient"  Lèvres scellées , au moins, cela ne me générait pas des montées d' angoisses  Très souriant


Avec quelques principes simples à respecter dans une écluse, il n' y a pas de raisons que ça se passe mal  Tire la langue  
 
« Dernière édition: 30 Décembre 2016 20:42:49 par ski wake » Journalisée

La passion du nautisme à ce point, c' est du vice Sourire , mais j' assume Sourire Sourire !
J' aime autant la plaisance à Voile qu'au Moteur ... ; les plaisirs sont différents !
Wakeboard / Ski nautique / Wake Ski / Wakeskate / AIR CHAIR ( SkySki )  à Paris sur la Seine ! www.cn19.fr
allez sur https://www.facebook.com/CN19.Glisse et dites j'AIME
une vidéo d'un de nos bateaux http://www.youtube.com/watch?v=TEEMJoGENNE
Glisse hivernale à Paris en Décembre : https://www.youtube.com/watch?v=l6NRzBVYLMw
MERRY FISHER 755
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6191


Philippe Merry Fisher 755 La Rochelle
Posteur à 34%


Chrome 76.0.3809.132
Win 64

WWW
« Répondre #14 le: 30 Décembre 2016 22:07:21 »

Bonjour,
Superbe reportage et magnifiques photos !
Merci pour ce partage. La navigation en eau douce révèle de bien belles surprises.  Sourire Sourire
Journalisée

Terre et mer, les éléments de la réussite.

                                     
Farniente
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1624


Christian
Posteur à 31%


Firefox 68.0
Android

« Répondre #15 le: 30 Décembre 2016 22:29:42 »

Merci pour ce récit

il y a une chose qui m' interpelle sur la vidéo de l' écluse de bollène ...



on dirait qu' il y a une porte d' écluse intermédiaire ....  Pleurs

Et apparemment il ne semble pas qu' elle ait été utilisée dans ton cas...

Pourtant si tu éclusais seul, et que tu te sois positionné entre cette porte "intermédiaire" et la porte "AMONT" , tu aurais réduis le volume d' eau à faire rentrer dans le sas pour te faire monter ....

Autre chose qui m' étonne , c' est la vitesse de montée d' eau dans le sas ( encore plus visible dans la vidéo "Bollard" ) .

C' est filmé à vitesse réelle ou en accéléré ??  Pleurs

cela dit , j' ai l' impression qu' il n' y a qu' un seul sas , bref il ne faut pas que ça traine pour remplir ... ou vider l' écluse  Tire la langue
 

Pour cet élément intégré aux murs je ne saurai dire peut être que Pascal 30 qui pratique régulièrement cette écluse pourra mieux en parler

Effectivement j'ai mis en accéléré la vidéo dès que l'eau s'est mise à monter. Mais ce qui est impressionnant dans cette écluse c'est que c'est la plus grande de France  (elle a été la plus grande d’Europe pendant des années) et malgré tout il nous a fallu le même temps que pour les autres. La montée est vraiment très rapide une vingtaine de minutes pour 23m.

Chaque écluse possède des mécanismes de porte différents mais pour celle de Bollène les masses des portes et les qte d'eaux sont impressionnantes. Je peux de garantir que l'on se sent vraiment petit.




 
Journalisée

Port d'attache : Fos sur Mer
                    Quicksilver 855 300 Verado
pascal.30
MEMBRE CONFIRME
****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 254


Posteur à 24%


Safari 0.8.2
Mac OS

« Répondre #16 le: 30 Décembre 2016 22:34:45 »

Beaux reportage, vivement la suite.......
Chapeau bas pour ce périple sur le majestueux Rhone qui n'est pas toujours très accueillant lors de forts mistral et forts courants.

+ 1 Les Manoeuvres pour quitter un ponton expliquées par Michel sont celles que pratiquent les péniches en pareille situation, très efficaces si bien exécutées.

Citation
on dirait qu' il y a une porte d' écluse intermédiaire ....
Oui ceux sont bien des portes intermédiaires, les deux première écluses construitent sur le Rhone en sont équipées: Bollene et Chateauneuf du Rhone.
A l'époque elle étaient utilisées pour écluser les petites unités, de nos jours elles ne servent plus. Peut être pas besoin d'économiser l'eau ou beaucoup de trop longues unités.

Le temps de remplissage ou de vidange des sas est d'environ 8mn, une opération complète (manoeuvre des portes et des sécurités, remplissage ou vidange) est de 15mn , auquel il faut rajouter les manoeuvres du bateau d'entrée et de sortie pour connaître le temps de passage, on arrive à 20mn pour un plaisance et 25 à 30mn pour un bateaux à passagers ou commerce.
Pascal
Journalisée

Pascal
Zar 53 + verado 150cv + Satelitte MX151S
Port d'attache: sous la pergola
Farniente
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1624


Christian
Posteur à 31%


Firefox 68.0
Android

« Répondre #17 le: 30 Décembre 2016 22:53:40 »


Pascal vient de répondre en ce qui concerne tes interrogations Michel
ça c'est de la réactivité

Pour ce qui est de la manœuvre pour quitter le quai je pense que je me suis fait piégé uniquement par le courant

J'avais de la place pour manœuvrer donc pas d'inquiétude mais quand on voit la vitesse ou le bateau dérive y a intérêt à ne pas caler.
J'aurai pu tenter d'aborder le quai en marche arrière à contre courant mais comme la porte latérale et le passage arrière sont à droite c'était plus pratique comme ça.

Le courrant est très fort à cet endroit pour 2 raisons
    - C'est l’écluse du barrage le plus puissant du Rhône et l'eau qui passe dans les turbines est très agitée en sortie
    - C'est aussi une des rares écluses ou le ponton d’accueil des petits bateaux est aussi loin de l'entrée et de ce fait je ne suis pas protégé par le mur qui sert de digue et qui isole l'entrée.

Je vous rassure le reste à été beaucoup plus peinard. J'ai une autre vidéo d'une écluse à l’échelle humaine plus sympathique


Journalisée

Port d'attache : Fos sur Mer
                    Quicksilver 855 300 Verado
capt.reg
Modérateur Global
Membre Héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7957


Posteur à 45%


Firefox 69.0
Win 64

« Répondre #18 le: 30 Décembre 2016 23:32:21 »

Une gourmandise ce début de récit ! nous attendons la suite du menu avec impatience  Très souriant

Pour mémoire, Christian nous a déjà régalé avec : Le Rhône en Hélico
A lire ou relire cet hiver  Afro
Journalisée

Farniente
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1624


Christian
Posteur à 31%


Firefox 68.0
Android

« Répondre #19 le: 31 Décembre 2016 01:41:48 »


Lyon fut certainement un des moments forts de cette croisière.

Le port de confluence est un port neuf et moderne juste en dessous de Perrache dans un quartier résidentiel très calme.

Il y a le Vaporeto qui dessert Port de Confluence Quai des célestins et Gare St Paul. Vous avez à 200m un arrêt de Tram qui peut lui aussi vous emmener dans le centre.

Au programme visite des monuments et des vieux quartiers et repas dans un bouchon. Comme un il y a un immense centre commercial qui longe une partie du quai du port : un peu de shopping et cinéma.

Nous en profitons car nous savons que la suite de notre voyage sera parfois loin de tout.
 
Nous avons trouvé un ship juste sur les bords de Saône à 200m du bateau, sur une Peniche avec un vendeur vraiment plus tout jeune mais avec apparemment une sacré expérience et qui a réussi à me dégoter la même turbine de pompe à eau noire dans une autre marque. Une véritable caverne d’Ali baba avec évidemment beaucoup de pièces pour le nautisme fluvial mais aussi des éléments de déco splendides.

La civilisation a parfois du bon.

La péniche ou se trouve le ship



Le vaporetto qui fait la liaison avec le centre-ville
 




Le port de Confluence









Nos amis les canards avec eux pas de problème par contre les cygnes une plaie.
Comment un animal aussi majestueux peut être aussi c.. Le gelcoat noir brillant créait un reflet que ce stupide animal attaquait. Résultat réveil en sursaut le matin et gelcoat et moteur rayé.





Lyon et ses mélanges d’architectures









































Sortie de Lyon sur la Saône



























Première écluse sur la Saône. Ce n’est plus le même format ni le même système d’amarrage.









Une petite vidéo qui donne une idée de ce à quoi ressemble la Saône pour ceux qui ne connaissent pas

en plein écran

Signaler le fichier



Journalisée

Port d'attache : Fos sur Mer
                    Quicksilver 855 300 Verado
California
Modérateur Global
Membre Héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6311


Posteur à 41%


Safari 0.8.2
Mac OS

« Répondre #20 le: 31 Décembre 2016 09:40:21 »

Merci c'est bien beau.... Cool
Journalisée

Denis
Princess Riviera 286(1991) 2x220 4,3 MPI, bravo3 2014
stephane
ACTIV 675 OPEN
Modérateur Global
Membre Héroïque
*****
En ligne En ligne

Messages: 6401


stéphane
Posteur à 43%


Chrome 75.0.3770.101
Linux

« Répondre #21 le: 31 Décembre 2016 11:26:31 »



Belle croisière qui me rappelle d'excellents et merveilleux moments
Journalisée

Stéphane
Philann
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5578


Philippe - Pedro Solano 33
Posteur à 44%


Chrome 76.0.3809.132
Win 64

WWW
« Répondre #22 le: 31 Décembre 2016 11:41:43 »

TOP reportage Christian   Sourire

Les photos sont superbes, notamment à Lyon  Sourire
C'est sur que ça va donner envie à ceux qui ne connaissent pas.  (votre serviteur et occasionnellement guide touristique vous attend en août)

Vivement la suite ... c'est pas fini    Sourire Sourire Sourire

Journalisée

Pedro Solano 33  -  Volvo Penta TMD 41D  150 cv
Jeanneau Leader 805 - volvo 5.7L 320cv GXI DP
B2 Marine  Cap Ferret 572 Cruiser
Aquamar Panaria 4.65

http://saone-pk83.fr
Farniente
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1624


Christian
Posteur à 31%


Firefox 68.0
Android

« Répondre #23 le: 03 Janvier 2017 09:56:01 »

Voila la suite

Trévoux

Nous nous y sommes arrêté mais juste pour visiter et boire un coup dans la guinguette qui se trouve à côté de la halte. En ce début Juillet nous n’y avons pas dormi car il se préparait un festival juste à côté et nous avons préféré nous arrêter plus haut.



















Montmerle

Nous nous y sommes arrêtés  1 fois à l’aller pour dormir et au retour juste pour refaire l’avitaillement. C’est un petit village ou la halte donne sur la place principale et sur laquelle se trouve un supermarché.


Halte de Toissey










Signaler le fichier



Macon
Philippe « Philam » pourra certainement vous en dire plus que moi. Mais j’ai rarement vu un port aussi moderne avec autant d’espace pour manœuvrer. Pour le pauvre méditerranéen que je suis il me faut d’habitude à l’aide du propulseur repousser les bateaux qui m’empêchent de rentrer avec un bateau tous les 3m. A Macon ce doit être un tous les 7m avec des catway flambant neuf, un ship, une pompe auto, un restau. Bref le grand luxe pour 16€. Nous y avons passé la soirée de la finale de la coupe d’Europe.



























Pont de Vaux

Pour y accéder une écluse donne sur la Saône c’est on ne peut plus simple il suffit d’appuyer sur un seul bouton pour que l’écluse et les vantaux se manœuvrent de manière automatique.
Ensuite un canal de 5 km x1.20m de profondeur, pas très large, avec comme pour les routes des aires de croisement et surtout envahi d’algues. Mais tellement beau avec des oiseaux qui s’envole au passage ou qui profite que notre étrave affole les poissons pour pécher. Magnifique bucolique.
On arrive dans un port vaste avec quelques très beaux bateaux. Le contraste est saisissant en sortant de ce canal.
Ici aussi village sympa avec commerces à côté du port.
Petite anecdote en passant
La personne de la capitainerie nous demande les papiers du bateau pour calculer la surface pour la nuitée. Muni de sa calculette il nous demande le nombre de personne, si on veut l’eau, l’électricité nous prévient qu’il y a une taxe de séjour. Je regarde mon collègue et je lui dis « là je sens que ça va faire mal » Après un calcul de 5mm il m’amène la facture ….. 15€


1 bouton plus simple y a pas !!




















































Pour Joël un Greenline



Un Héron qui pêche dans l’étrave du bateau









en plein ecran

Signaler le fichier




Journalisée

Port d'attache : Fos sur Mer
                    Quicksilver 855 300 Verado
Philann
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5578


Philippe - Pedro Solano 33
Posteur à 44%


Chrome 76.0.3809.132
Win 64

WWW
« Répondre #24 le: 03 Janvier 2017 11:56:12 »

Superbe reportage, Christian, avec de bien belles photos   Sourire

Une vraie pub pour la vallée de la Saône   Clin d'oeil

Sympa ton commentaire sur mon port d'attache de Mâcon, avec une petite exagération toute méditerranéenne, et volontiers pardonnée ...  Clin d'oeil

Nous avons certes de la place entre les catways, mais pas forcement 7m   Sourire
En fait chaque ponton est conçu pour une taille de bateau prédéterminée.
Et le ponton visiteur est dimensionné pour recevoir des bateaux jusque 15m environ.

A mon avis, comme la capitainerie sait recevoir ils ont dû te donner un emplacement réservé aux yachts de passage  Sourire Sourire Sourire
Je plaisante, mais c'est vrai que nous avons un très joli port, qui est d'ailleurs le plus grand port de plaisance fluvial de France depuis sa rénovation totale en 2012.

Pour le canal de Pont de Vaux, c'est vrai que c'est particulièrement calme et bucolique (sauf durant les4 jours du mondial de quad).
Le souci c'est les algues et aussi l'envasement du port.
Tu es passé en juillet et on voit sur les images que c'était pas top. En août avec la chaleur persistance c'était pire.
Des travaux ont commencé au port pour désenvaser .... restera les algues du canal encore cette année probablement.

En août 2017 .... selon l'état on le fera ... ou on fera la Seille.

Encore merci pour tes superbes images et vidéos   Sourire Sourire Sourire
Journalisée

Pedro Solano 33  -  Volvo Penta TMD 41D  150 cv
Jeanneau Leader 805 - volvo 5.7L 320cv GXI DP
B2 Marine  Cap Ferret 572 Cruiser
Aquamar Panaria 4.65

http://saone-pk83.fr
California
Modérateur Global
Membre Héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6311


Posteur à 41%


Safari 0.8.2
Mac OS

« Répondre #25 le: 03 Janvier 2017 14:33:51 »

superbe images pour ce beau voyage Cool
Merci
Journalisée

Denis
Princess Riviera 286(1991) 2x220 4,3 MPI, bravo3 2014
Arnaud78
CLUB DES DETENDUS DU PARE-BATTAGE
Membre Héroïque
*
En ligne En ligne

Messages: 1336


Arnaud
Posteur à 29%


Safari 0.8.2
Mac OS

« Répondre #26 le: 04 Janvier 2017 01:02:49 »

Magnifique tout ça ! Merci pour le partage
Journalisée
Farniente
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1624


Christian
Posteur à 31%


Firefox 68.0
Android

« Répondre #27 le: 04 Janvier 2017 10:42:26 »

Superbe reportage, Christian, avec de bien belles photos   Sourire

Une vraie pub pour la vallée de la Saône   Clin d'oeil

Sympa ton commentaire sur mon port d'attache de Mâcon, avec une petite exagération toute méditerranéenne, et volontiers pardonnée ...  Clin d'oeil

Nous avons certes de la place entre les catways, mais pas forcement 7m   Sourire
En fait chaque ponton est conçu pour une taille de bateau prédéterminée.
Et le ponton visiteur est dimensionné pour recevoir des bateaux jusque 15m environ.

A mon avis, comme la capitainerie sait recevoir ils ont dû te donner un emplacement réservé aux yachts de passage  Sourire Sourire Sourire
Je plaisante, mais c'est vrai que nous avons un très joli port, qui est d'ailleurs le plus grand port de plaisance fluvial de France depuis sa rénovation totale en 2012.


15m j'en suis loin, mais l'avantage c'est que j'ai pu nettoyer le bateau de chaque coté en le faisant tourner à la main, inconcevable chez nous.

La suite demain dès que j'ai un moment pour tout télécharger

Journalisée

Port d'attache : Fos sur Mer
                    Quicksilver 855 300 Verado
Philann
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5578


Philippe - Pedro Solano 33
Posteur à 44%


Chrome 76.0.3809.132
Win 64

WWW
« Répondre #28 le: 04 Janvier 2017 11:43:01 »

15m j'en suis loin, mais l'avantage c'est que j'ai pu nettoyer le bateau de chaque coté en le faisant tourner à la main, inconcevable chez nous.

La suite demain dès que j'ai un moment pour tout télécharger



J'imagine qu'ils t'ont placé au ponton visiteurs près des pompes de carburant ...
C'est sur que là c'est surdimensionné pour les bateaux de 6 à 8 m.

Quand je dois bosser sur la coque de mon boat, je me place vers les bateaux de location le long du chenal d'accès et là je fais comme toi ...   Sourire

Bon, vivement la suite   Clin d'oeil
Journalisée

Pedro Solano 33  -  Volvo Penta TMD 41D  150 cv
Jeanneau Leader 805 - volvo 5.7L 320cv GXI DP
B2 Marine  Cap Ferret 572 Cruiser
Aquamar Panaria 4.65

http://saone-pk83.fr
Farniente
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1624


Christian
Posteur à 31%


Firefox 68.0
Android

« Répondre #29 le: 05 Janvier 2017 10:57:27 »


Fin de notre périple

La Seille


Nous attaquons la Seille. Il y a une écluse dès que l’on sort du bras de la Saône avec un éclusier fort sympathique que nous avons aidé à manœuvrer.

Ensuite  c’est 10km/h pendant 60 km. Cela peut paraitre pénible mais au contraire ce fut très agréable. Il y a une écluse au milieu du trajet et une juste avant Louhans. Si bien que nous nous sommes tous reposé chacun à notre tour.

La vitesse bien qu’elle soit limité à 10 km/h il y a de nombreux pêcheur et quand nous avions la chance de les voir assez tôt nous descendions à 5km/h. Même en faisant super gaffe certains n’avaient pas du tout l’air content et ne nous renvoyaient pas notre bonjour.

Nous avons dormi à Louhans c’est une halte très sympa sous de grands arbres. La ville est magnifique mais je n’ai pas fait de photos car nous sommes arrivés le soir et reparti le matin tôt c’est un de mes regrets. Il y a parait-il le samedi le plus grand marché à la volaille (on est en pleine Bresse) qui est une curiosité. Nous n’étions malheureusement pas là le bon jour.

A partir de maintenant nous sommes sur le chemin du retour et c’est un peu le défaut de ce genre de périple c’est que nous allons refaire le chemin en sens inverse. Bien sûr on a tenté quelques variantes qui ont permis de voir autres choses.











Les écluses sont maintenant de dimension humaine et entièrement manuelle et sans éclusier





En ce mois de juillet à l’intérieur des terres il faisait + de 35° sans vent
Même si esthétiquement c'est pas le top mais ces serviettes nous ont bien isolé des rayons du soleil








Halte de Branges à éviter les jours des départs ou des retours des locations de péniche



Halte de Louhans amarrage en marche arrière Belle halte sous de grands arbres



























plein écran

Signaler le fichier




Les infos utiles

La navigation

Il faut être assez vigilant car selon la période et selon le vent on peut par moment rencontrer des morceaux de bois de bonnes tailles. Le pire étant de se retrouver en aval d’une écluse avec une zone totalement envahie et ne pas pouvoir manœuvrer pour les éviter.
Il ne sert à rien de doubler les navires marchands surtout quand on arrive à proximité d’une écluse car ils ont la priorité et l’écluse est déjà préparée pour les recevoir. Il faut attendre qu’ils soient bien au fond avant que l’éclusier vous demande de rentrer à votre tour. Il faut avoir au moins une avance d’1 heure sur un gros pour que l’écluse se mette en place pour votre petite embarcation.
Le carburant
Bien qu’il soit certainement plus facile de trouver du GO on peut trouver du SP95 sur des distances raisonnables. Les Jerrycans que nous avions emmené n’ont pas servi et sont inutiles.


Le moteur

J’avais questionné à plusieurs reprise les personnes de chez Mercury sur des salons ainsi que lors de rassemblement du Mercury fishing sur la faisabilité de faire tourner ce moteur pendant de longues heuses à faible régime. Et tous m’ont dit que  la faible cylindrée de ce moteur permettait justement de fonctionner sans fatiguer la mécanique et sans l’encrasser.

Le seul problème que nous ayons eu c’est la perte par intermittence de l’assistance de la direction dès le premier jour. Mais un coup de fil au concessionnaire nous a permis de régler nous même le problème car c’était la batterie moteur qui était défectueuse.

 Pour un bateau comme le 855 chargé de 4 personnes avec leurs bagages et des vivres pour presque 15 jours  les pleins fait, le Mistral et le courant venant en face lorsque nous étions montant la motorisation hors-bord n’est forcément la plus adaptée. Mais bien que le programme habituel soit la mer je trouve les consos finalement moins élevés que ce j’avais envisagé. Ce que nous avons perdu à la montée nous l’avons gagné à la descente et dans les zone réglementées.

Le bateau

C’est un bateau avec énormément de volume de rangement et en Hors-bord la cale est vraiment énorme. Nous avons pu y loger, car il y fait frais, des plateaux de fruits les packs de boissons et les sacs de voyage vides, des jerrycans d’essence vide, et enfin 4 bidons d’eau de 30L

Le large passavant latéral tribord ainsi que la porte du poste de pilotage ont été un vrai plus dans cette navigation

Le seul problème c’est la vitesse limité à 30km/h alors que le bateau est déjaugé à 40.
A la montée nous étions proche de cette valeur avec le courant de face au retour par contre….

Nous avons toujours réduit notre vitesse lorsque des bateaux étaient amarrés ou que les berges n’étaient pas protégées mais c’est compliqué de rester dans les clous. Il y a quand même de nombreuses zones de vitesse d’environ 2km sur le Rhône et sur la Saône qui permettent de mettre les gaz.


Les indispensables

Pour ce type de programme j’ai doublé le nombre de pare battage (13 au total). Une grosse boule de chaque côté de l’étrave aurait été un plus. Nous en avions un de plus qui était là pour parer à toute éventualité.

La VHF n’est pas indispensable car toutes les écluses ont un numéro de téléphone mais je dois reconnaitre que c’est tellement plus facile avec car cela permet aussi d’entendre les autres bateaux lorsqu’ils contactent l’éclusier.

Les Fluvia carte du Rhône et de la Saône ainsi que le guide du plaisancier permette d’avoir tous les renseignements pour la navigation



Ce dont on peut se passer

Nous n’avons pas eu besoin d’utiliser de bidons vides pour l’eau ni ceux pour l’essence
Nous avions emmené une passerelle qui nous a encombré et n’a elle aussi jamais servie.
Les piquets et la massette n’ont pas servi car il est facile de s’accrocher à un tronc une branche ou encore plus simplement  de s’arrêter dans des haltes très bien aménagées



Ce type de programme


Le Rhône n’est pas le plus beau mais on a quand même quelques jolis paysage je pense notamment à la traversée d’Arles, Avignon et toute la partie se trouvant au-dessus de Tain l’Hermitage. Mais le meilleur est la traversée de Lyon par la Saône ensuite on a Trévoux, Macon, Pont de vaux avec son canal, la Seille et a son extrémité la ville de Louhans.

La différence avec la mer c’est le calme on est loin de ces quais bruyant ou même des mouillages encombrés. J’ai trouvé les gens plus aimables et plus ouvert. Nous avons pu visiter des bateaux et discuter le temps d’une écluse avec beaucoup d’étrangers qui sont en admiration devant diversité des paysages et les nombreux canaux que nous possédons en France.

Sur une durée de 15 jours je pense que c’est la distance maximale que l’on doit se fixer car au-delà il faut envisager une semaine de plus et on peut monter jusqu’à  St Jean de Losne point de départ de 3 canaux.

Pour celui qui aime piloter c’est le pied intégral car certain jour ce devait être une trentaine de manœuvres et 6h de moteur entre les écluses les quais d’attente les visites etc ..

Ce sont malgré tout  des manœuvres toujours très simples ou on peut prendre son temps sauf quand le Mistral est de la partie.

Il n’y a pas réellement d’impossibilité de naviguer avec ce vent et d’ailleurs sur 15 jours nous en avons eu pendant 4 jours. Si nous avions été en Méditerranée cela se serait terminé au port en attendant que cela cesse.

Mais je dois avouer que s’amarrer sur un ponton plein travers du vent ou rentrer dans l’écluse avec des vents tourbillonnant qui tantôt vous écarte tantôt vous plaque contre les murs est finalement assez sportif.


L’amarrage

Attention les bateaux fluviaux dans certaines haltes s’amarrent  cul à quai sans pendille et sans bouée. Ce qui est incompatible  avec un Hors bord. Il y a 3 solutions

      -  Soit reculer en lâchant l’ancre mais je ne sais pas si cela est vraiment autorisé. En tout cas nous n’avons pas eu à le faire.
   - Soit la halte est encombrée (notre cas à Louhans) et il faut se glisser entre 2 péniches et demander à ses voisins l’autorisation de tendre des amarres sur l’avant de leur bateau pour l’empêcher de reculer contre le quai
   - Soit la halte est vide (notre cas à Pont de Vaux) et on peut s’amarrer latéralement contre le quai
Dans toutes les autres haltes ou port de plaisance les pontons sont soit des quais ou des emplacements en catway mais toujours de bonne qualité.



Les haltes


Nous avons fréquenté quelques haltes et j’ai fait un petit récapitulatif des services
 
Nous nous sommes aussi arrêté le temps d’une visite ou pour un repas à d’autres haltes sans y dormir.




 

En résumé même si le smartcraft affichait des valeurs de conso instantanées, sur les passages rapides, entre 60 et 72l/h on voit qu’au final on est plus sur une consommation de 45L.

Les nombreuses heures ou le moteur a tourné au ralenti (intérieur écluse, attente à l’extérieur, passage lent comme la traversée de Lyon, la remontée de la  Seille ) ont fait diminuer de manière significative la conso moyenne.

Au global 1750L cela reste non négligeable mais à 2 couples en se partageant les frais cela fait des vacances confortables et qui sortent de l’ordinaire et bien moins cher qu'une location de bateau fluvial.






Voila c'est terminé pour nos vacances de 2016 j’espère ne pas vous avoir trop saouler avec cette nav en eau intérieure


Journalisée

Port d'attache : Fos sur Mer
                    Quicksilver 855 300 Verado
Pages: [1] 2 3   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Ce forum protège les données personnelles en interdisant le référencement et la diffusion de ceux-ci. Ce forum protège les droits d'auteur en permettant à tout moment à un membre de signaler un contenu illicite auprès de l'hébergeur de fichier. Ce forum requiert d'avoir l'age minimum de 18 ans  XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.71 secondes avec 36 requêtes. Google a visité dernièrement cette page 19 Août 2019 18:59:13
Créer son Forum ~ Abus ~ © smfgratuit
Basé sur: SMF © Simple Machines LLC
   copyright Veradoclubfrance   Cnil: FORUM DISPENSE DE DECLARATION CNIL      
PR:0 PageRank #0 Plus haut que 10
  
Créer son Forum ~ Abus ~ © smfgratuit