Veradoclub France
22 Septembre 2020 05:31:10 *
avatar Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Afin que ce forum perdure, il vous est demandé de ne pas placer dans vos messages des liens commerciaux envoyant vers des sites marchands. Vous pouvez placer les photos et transmettre vos liens par MP à ceux qui vous les demanderont. Merci pour l'administrateur du site.
 
   Forum   Aide Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: [1] 2 3 ... 7   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Navigation intérieure  (Lu 103512 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
capt.reg
Modérateur Global
Membre Héroïque
*****
En ligne En ligne

Messages: 8741


Posteur à 44%


Firefox 80.0
Win 64

« le: 30 Décembre 2013 11:27:27 »

Capt.reg,
Au plaisir de se croiser sur le Saone si au cours de tes balades tu croises un bateau à passagers qui s appelle S.S. Catherine, 135 mtr de long tu ne pourras le manquer, fais moi signe sur VHF 10. D'avril à mi novembre.
Au plaisir
Pascal

Salut Pascal,
Tu dois nous parler de tout cela sur le forum !  Très souriant Très souriant Très souriant
Y a une place pour toutes les passions, et je suis sûr que tu as plein d’anecdotes à raconter. D'autant plus que pour toi c'est un peu familial (je relisais dans un autre post que tu es fils de marinier ?)

Les avis et conseils des professionnels sont importants pour les amateurs que nous sommes. N'hésite pas à intervenir. De plus je pense qu'il faut valoriser les balades en eau douce, il y a tellement de beaux secteurs dans l'hexagone !!!  Très souriant
Tu as forcément une pratique et une expérience qui peuvent apporter beaucoup ici.
Journalisée

Yvon
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 681


Posteur à 24%


Chrome 84.0.4147.105
Win 64

« Répondre #1 le: 30 Décembre 2013 18:43:39 »

Je suppose qu'il faut le permis rivière pour naviguer sur la Saône.

Superbes balades à faire.

YVON56


Journalisée

YVES
nounours06
Invité

avatar

« Répondre #2 le: 30 Décembre 2013 18:49:00 »

yes il faut le permis riviere sur les voies navigables et le permis mer est valable sur les lacs
JM
Journalisée
pascal.30
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 431


Posteur à 24%


Safari 0.8.2
Mac OS

« Répondre #3 le: 31 Décembre 2013 00:16:57 »

Bonsoir Régis, Bonsoir à tous,
Voilà Régis sur ton invitation, je me lance dans le récit en espérant de ne pas être trop ennuyeux.

Et oui, très très novice en mer, je suis plutôt marin d'eau douce, quelques jours après ma naissance j'étais sur la péniche de mes parents qui étaient eux-même fils mariniers (ils sont retraités maintenant) Etant "baigné" dans le milieu fluvial, j'en ai fait mon métier, ou plutôt c'est devenu une passion. Cela étant maintenant je travaille sur un des bateaux à passagers qui navigue sur le Rhône et la Saône, on dit plutôt capitaine de bateaux à passagers ou commandant (c'est mon poste)
La péniche s'appelait D'Artagnan elle mesurait 30m x 5m pour un tirant d'eau de 1,8m, il y avait un moteur Baudoin DK6 de 150cv, on transportait des céréales,du sel (pour la route), de la pâte à papier, et parfois des cacahuètes, je peut vous dire que pendant tout le voyage on mangeait du nougat.
On naviguait essentiellement sur le Canal du Midi (Béziers- Toulouse), le Canal latéral à la Garonne (Toulouse- Castets en Dorthe, on allait j'usqu'à Blaye en Gironde, et très souvent à Séte. A de très rare occasion nous avons voyager plus au nord, Lyon, Paris, Mulhouse, Bâle (j'avais 3 ans). D'ailleurs à Bale nous avons déchargé dans la seule très longue darse que l'on appelle le "trou de Bâle", véridique et bien connu des mariniers.
On passait beaucoup d'écluses, il y avait parfois des échanges avec les éclusiers, un sceau de maïs contre une volaille ou des légumes. Un sceau sur 180 tonnes cela ne se voyait pas trop à l'arrivé du voyage.
Peu avant 1980 et arrivé sur le Canal du Midi les premiers bateaux de plaisance en location, on les appelait les "couillantbout" ou les "caisses à sardine", ils étaient en fer, ils avaient des formes très carrées, ils étaient très petits pour 6 personnes et ils étaient motorisés par un moteur HB de 9 CV de mémoire. De nos jours cela n'a rien a voir, les bateaux sont plus beaux, confortable et spacieux. On croisait aussi pas mal de plaisanciers qui transitaient entre la Méditerranée et l'Atlantique cela leur évitaient de passer pas Gibraltar, des cabines cruizer, des voiliers, qui devaient avoir la quille remontée vu les 2 mtr de mouillage du canal.
De nos jours, le canal est fréquenté essentiellement par les bateaux de plaisance, classé patrimoine Mondial de l'Unesco en 1996 puis déclassé en 2011 à cause du manque d'entretien. Cela reste malgré tout un magnifique chef-d'œuvre qui ne faut pas hésiter à parcourir en bateau bien entendu. Vous traverserez des régions superbes au fil de l'eau a l'abris des vagues et des tempêtes
Voila la premiere partie de mon récit, aux prochains jours pour la suite.
Si vous avez des questions sur le fluvial n'hésitez pas, je me ferais un plaisir de vous répondre.
Bien cordialement
Pascal


Journalisée

Pascal
Zar 53 + verado 150cv + Satelitte MX151S
Port d'attache: sous la pergola
capt.reg
Modérateur Global
Membre Héroïque
*****
En ligne En ligne

Messages: 8741


Posteur à 44%


Firefox 80.0
Win 64

« Répondre #4 le: 31 Décembre 2013 00:36:11 »

                            

Merci Pascal de te lancer dans ce récit. Et non ce n'est pas ennuyeux !
Maintenant que nous te tenons... il va falloir nous en dire toujours plus  Très souriant Très souriant Très souriant
J'ai un peu l'impression que tu restes très (trop) discret sur ton expérience, c'est tout à ton honneur, mais nous attendrons avec impatience la suite de ton récit, et des infos les différents bateaux sur lesquels tu as travaillé. Peut-être même des photos ?
Vite le prochain épisode !!!
Journalisée

pascal.30
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 431


Posteur à 24%


Safari 0.8.2
Mac OS

« Répondre #5 le: 31 Décembre 2013 00:58:13 »

J 'ai oublié quelque illustrations du Canal du Midi
Ecluse de Trébes

Sous les platanes

Un magnifique pont près de Trébes au soleil couchant

Le tunnel du Malpas prés de Béziers
Vous voyez le trou dans la voute, Il existe une belle légende au sujet du tunnel du Malpas : Tout jeune matelot passant la première fois sous le tunnel du Malpas, devait offrir des victuailles à l’ermite qui vivait sous la voûte

Le pont de Capestang, un des plus bas du canal, d'ailleurs on voit bien le passage des péniches qui ont usé la voute.

Un pont canal prés de Salléles d'Aude


Journalisée

Pascal
Zar 53 + verado 150cv + Satelitte MX151S
Port d'attache: sous la pergola
fredo31
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 875


Posteur à 23%


Chrome 85.0.4183.102
Win 64

« Répondre #6 le: 31 Décembre 2013 06:51:31 »

merci , superbe !
Journalisée

frédo le pecheur
capt.reg
Modérateur Global
Membre Héroïque
*****
En ligne En ligne

Messages: 8741


Posteur à 44%


Firefox 80.0
Win 64

« Répondre #7 le: 31 Décembre 2013 07:53:01 »

Pascal, tu voulais garder tout ça pour toi !!!!!!!!!!
On ne te lâche plus....
ENCORE


Pour le pont Capestang, il faut charger les cales et faire le plein sinon ça passe pas !

J'ai comme une envie de faire ce parcours..... Canal du midi
« Dernière édition: 31 Décembre 2013 08:02:10 par capt.reg » Journalisée

pascal.30
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 431


Posteur à 24%


Safari 0.8.2
Mac OS

« Répondre #8 le: 31 Décembre 2013 09:54:15 »

Bonjour,
La perche est tendu, je la prends au passage: Pour le pont Capestang, il faut charger les cales et faire le plein sinon ça passe pas !
Voila le tirant d'air maximum des ponts les plus bas (Capestang et Colombiers): 3,40 m dans l'axe de navigation et de 2,38 m à 2,50 m de l'axe de navigation, cela peut varier en fonction du niveaux d'eau dans le bief !!!!!!
C'est pour cela que les péniches du canal du Midi ont la timonerie avec le toit arrondi pour passer sous les voutes, elles sont démontable si nécessaire , pas très confortable en hiver. On pouvait remplir les ballasts ça aidé un peu,
Mais quelque fois papa ne voulait pas démonter la timonerie et alors les mariniers avaient une technique quelque peu risqué pour passer ses fichus pont, mais très jolies d'architecture.
Il fallait arriver assez vite au devant du pont, ralentir au dernier moment de ce fait l'avant du bateau plonger sous le pont, ensuite une fois l'avant passé il fallait remettre des gaz pour qu'a son tour l'arrière passe. Bon il ne fallait pas qu'il y ait des bateaux en stationnement prés des ponts car cela faisait un sacré mouvement d'eau.
On peut observer ce phénomène sur nos bateaux (non déjeaugé) quand on ralenti l'avant plonge, et si on remet les gaz l'arrière s'enfonce.
En parland de tirant d'air cela me fait penser à tirant d'eau, je disais mon message précédant que la péniche avait un enfoncement de 1,8m, de nos jours, le canal est fort envasé car il n'y a plus de péniches bien chargées qui entretenaient le canal à leur passage, Il est conseillé de pas s'aventurer avec un tirant d'eau de plus 1,2m voir 1,3 grand maxi. Pas de souci avec nos unités qui généralement ne cale pas beaucoup.
Illustration




Au plaisir de continuer mon récit
Régis, je promets de mettre quelques photos de bateaux sur lequel j'ai travaillé, ça prends un peu de temps pour ouvrir la boite à biscuits
Allez je tente : "Fluvieusement votre"
Pascal

Journalisée

Pascal
Zar 53 + verado 150cv + Satelitte MX151S
Port d'attache: sous la pergola
Farniente
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1640


Christian
Posteur à 30%


Firefox 80.0
Win 64

« Répondre #9 le: 31 Décembre 2013 10:46:56 »

Super cela nous change un petit peu de l'eau salée. Belles photos avec explications. 

J'ai programmé un bout du canal du midi pour dans 2 ans mais je pense que mon V ne va pas du tout apprécier ce genre de navigation à 4nd.

Je pense que pour l'occasion je m’équiperai d'un moteur auxiliaire. Reste a savoir quelle puissance et ou le mettre ?

Christian
Journalisée

Port d'attache : Fos sur Mer
                    Quicksilver 855 300 Verado
capt.reg
Modérateur Global
Membre Héroïque
*****
En ligne En ligne

Messages: 8741


Posteur à 44%


Firefox 80.0
Win 64

« Répondre #10 le: 31 Décembre 2013 10:59:32 »

...............navigation à 4nd.
Hé, hé... tu oublies qu'en intérieure on oublie les nd pour parler en Km/h (sans doute pour avoir l'impression d'aller plus vite  Embarrassé  )

............
Je pense que pour l'occasion je m’équiperai d'un moteur auxiliaire. Reste a savoir quelle puissance et ou le mettre ?

Christian

Tiens, le moteur auxiliaire c'est une bonne idée ça !
Je ne sais pas si certains ont déjà expérimenté dans ces circonstances ?
« Dernière édition: 31 Décembre 2013 11:14:28 par capt.reg » Journalisée

googleg
Invité

avatar

« Répondre #11 le: 31 Décembre 2013 11:33:03 »

Magnifique le canal, malheureusement avec l'abattage des platanes malades il va perdre de sa superbe pour quelques longues années...
Journalisée
Farniente
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1640


Christian
Posteur à 30%


Firefox 80.0
Win 64

« Répondre #12 le: 31 Décembre 2013 12:01:57 »



Tu as raison, en eau intérieure les vitesses sont exprimées en Km/h. Mais comme je m'adressais en majorité à des "gens de mer" je me disais qu'ils comprendraient mieux en nœuds (et hop la vilaine excuse !!)

Cela dit j'ai fait l'année dernière une bien belle navigation en 1 WE : Fos ,les Saintes Marie de la mer, le Petit Rhône jusqu’à Arles retour par le Grand Rhône jusqu’a port St Louis avec passage de son écluse et retour Fos. Et la vitesse n'est pas vraiment limité, pour peu que l'on fasse attention à ne pas créer de vagues qui abiment les berges et lorsque l'on croise d'autres bateaux.
Avantage de cette ballade : A l’abri du Mistral à partir des Saintes
inconvénient: Il faut être en hauturier pour rejoindre les Saintes que ce soit depuis coté Grande Motte ou coté Marseille



Malheureusement je n'ai pas fait de photo pourtant il y avait de quoi. Passer prés des chevaux camarguais ou les taureaux en train de boire. Mais cette année au mois de Mai je compte bien renouveler l’expérience et la je penserai à prendre l'appareil.

Journalisée

Port d'attache : Fos sur Mer
                    Quicksilver 855 300 Verado
thechassiron
Invité

avatar

« Répondre #13 le: 31 Décembre 2013 12:35:17 »

Très chouette topic, qui ouvre un bien bel et nouvel horizon.
Moi aussi j'en redemande !
Journalisée
Vadem
CLUB DES DETENDUS DU PARE-BATTAGE
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1425


Philippe
Posteur à 26%


Safari 0.8.2
Mac OS

« Répondre #14 le: 31 Décembre 2013 13:41:06 »

Superbe ! Génial !
J'ai mon permis fluvial mais je n'ai pas encore réussi à faire tourner une hélice dans l'eau douce...  Pleurs
Il faudra vraiment que je prenne le temps....
Journalisée

Antares 30 Volvo D6 370
Très souvent en rade...de Brest

Le seul moyen de ne pas succomber à une tentation, c'est d'y céder. Oscar Wilde
lomdurone
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3478


Denis - alienor 470 de 1989 - 40 yam 2011
Posteur à 30%


Firefox 80.0
Win NT 6.2

« Répondre #15 le: 31 Décembre 2013 17:49:04 »

Le tour de la camargue est un super plan. Comme je navigue toute l'année dans ces parages (je suis d'Arles) j'ai un projet équivalent au départ d'Arles avec halte pour la nuit dans le port des salins (au Grau de le Dent) Ensuite la remontée du petit Rhône jusqu'à St Gilles pour prendre le canal du Rhône à Sète en direction du Grau du Roi où nous avons un pied à terre. Ce genre de navigation doit être bien étudié car à part à Port gardian aux Saintes Maries, il n'y a pas de ravitaillement possible. Il existe une possibilité c'est de remonter après l'écluse dans le canal qui mène à Beaucaire pour arriver dans le bourg de St Gilles. 
Journalisée

La dialectique de l'instant nous permet d'apercevoir cette nécessité comme l'unité du possible et ainsi surgit l'immédiateté de la perception du principe de la vitesse d'atteinte

Denis
Farniente
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1640


Christian
Posteur à 30%


Firefox 80.0
Win 64

« Répondre #16 le: 31 Décembre 2013 18:53:49 »

Le tour de la camargue est un super plan. Comme je navigue toute l'année dans ces parages (je suis d'Arles) j'ai un projet équivalent au départ d'Arles avec halte pour la nuit dans le port des salins (au Grau de le Dent) Ensuite la remontée du petit Rhône jusqu'à St Gilles pour prendre le canal du Rhône à Sète en direction du Grau du Roi où nous avons un pied à terre. Ce genre de navigation doit être bien étudié car à part à Port gardian aux Saintes Maries, il n'y a pas de ravitaillement possible. Il existe une possibilité c'est de remonter après l'écluse dans le canal qui mène à Beaucaire pour arriver dans le bourg de St Gilles. 



Tu as raison c'est aussi une option que j'ai étudié, récupérer le canal par l’écluse de Saint Gilles et aller jusqu’à Sète mais il faut prévoir plusieurs jours en comptant un retour par la mer pour plus de rapidité.

On a aussi un autre projet plus rigolo : faire la descente d'Arles aux Saintes en Annexe par le Petit Rhône.
pour l'instant 5 annexes entre 2.3 et 4 cv   

Le problème c'est de trouver une bonne âme pour récupérer toutes les bateaux aux Saintes. On a la camionnette avec une remorque mais pas encore le chauffeur.   
Journalisée

Port d'attache : Fos sur Mer
                    Quicksilver 855 300 Verado
flyer
Invité

avatar

« Répondre #17 le: 31 Décembre 2013 19:19:07 »

ça doit être très agréable a naviguer sur ce canal .

merci a toi de nous faire partagé en photos ce  joli coin  Sourire

jojo.
Journalisée
stephane
ACTIV 675 OPEN
Modérateur Global
Membre Héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7942


stéphane
Posteur à 45%


Chrome 85.0.4183.101
Linux

« Répondre #18 le: 31 Décembre 2013 20:25:36 »

Chouettes images et un prochain projet de croisière fluviale pour la tranquilité et le repos
stéphane
Journalisée

Stéphane
lomdurone
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3478


Denis - alienor 470 de 1989 - 40 yam 2011
Posteur à 30%


Firefox 80.0
Win NT 6.2

« Répondre #19 le: 01 Janvier 2014 11:40:08 »

Si tu veux fait moi signe par mp  Bisous  La descente du petit Rhône dans une petite embarcation doit être sympa  Clin d'oeil  J'ai un copain qui a un "nèguechin" avec un 6cv qui pourrait être intéressé  Cool  Pour les c..neries il est presque aussi bon que moi  Très souriant 
Journalisée

La dialectique de l'instant nous permet d'apercevoir cette nécessité comme l'unité du possible et ainsi surgit l'immédiateté de la perception du principe de la vitesse d'atteinte

Denis
pascal.30
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 431


Posteur à 24%


Safari 0.8.2
Mac OS

« Répondre #20 le: 02 Janvier 2014 19:49:17 »

Bonjour tout le monde,
Je vois que vous êtes intéressé par le fluvial et les ballades fluvio- maritime.
Aussi je me suis amusé a répertorier tous les ports maritime connectés au réseau fluvial dans le Languedoc Roussillon d’Est en Ouest

Port la Nouvelle – Canal du Midi via le Canal de la Robine et sur quelques mètres l’Aude, je l’ai déjà fait en péniche
Le Grau d’Agde – le Canal du Midi via l’Hérault et l’écluse Ronde d’Agde, on peut aussi remonter l’Hérault jusqu’au Moulin de Bladier (43°21.770N – 3°26.722E) à hauteur de Bessan, je l’ai déjà fait en péniche.
Marseillan Plage – Canal du Midi  via l’Etang de Thau, et les Onglous
Sète – Le Canal du Rhône à Sète via l’Etang de Thau
Frontignan plage – Le Canal du Rhône à Sète
Palavas les Flots – Le Canal du Rhône à Sète
Carnon– Le Canal du Rhône à Sète
Le Grau du Roi– Le Canal du Rhône à Sète via le Vidourle navigable jusqu’au Porte de Garde (43°35.122N – 4°9.016E)
Les Stes Marie de la Mer – Petit Rhône
Pt St louis du Rhône – Grand Rhône

Voilà ça laisse plein de possibilité pour des balade en eau salée et douce.
Ne pas oublié pour le réseau fluvial de s’acquitter des droits de péage VNF et il faut avoir en poche le permis fluvial.
Bonne navigation.
Vagueusement votre.
Pascal
Journalisée

Pascal
Zar 53 + verado 150cv + Satelitte MX151S
Port d'attache: sous la pergola
capt.reg
Modérateur Global
Membre Héroïque
*****
En ligne En ligne

Messages: 8741


Posteur à 44%


Firefox 80.0
Win 64

« Répondre #21 le: 03 Janvier 2014 21:37:21 »

...............................
Je pense que pour l'occasion je m’équiperai d'un moteur auxiliaire. Reste a savoir quelle puissance et ou le mettre ?
Christian

Décidément cette idée me plait bien, mais...
A lire diverses réponses à la question "quel moteur auxiliaire pour mon bateau" il semble que 6 à 8 Cv soient suffisants pour ramener au port un bateau en panne de moteur principal.
De plus on préconise un 2 Tps pour l'aspect coût d'achat (et probablement d'entretien) toujours dans ce cas d'utilisation ponctuelle comme secours.
Mais pour une utilisation plus systématique dans le cas évoqué (navigation en eau douce : canal particulièrement) ne faudrait-il pas prévoir un 4 tps ? si oui, est-il envisageable de l'alimenter depuis le réservoir principal (Té sur la ligne d'alimentation ?)...
Le moteur étant fixé sur une chaise déportée, le pilotage ne devient-il pas inconfortable plusieurs jours durant ?

Journalisée

lomdurone
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3478


Denis - alienor 470 de 1989 - 40 yam 2011
Posteur à 30%


Firefox 80.0
Win NT 6.2

« Répondre #22 le: 03 Janvier 2014 22:06:06 »

Il suffit de prévoir une barre rigide reliant le moteur principal et l’auxiliaire. En plus l'embase de la motorisation principale fait gouvernail. Une seule précaution : que cet accouplement soit facilement dissociable en cas d'urgence. La commande de gaz doit seulement pouvoir se bloquer dans la position désirée. Cela existait sur mon vieil Evinrude 9,9cv 2t. On doit retrouver cette fonctionnalité sur d'autres moteurs. Ah oui l'idéal : une sortie de courant redressée pour charger la batterie auxiliaire  Clin d'oeil
Journalisée

La dialectique de l'instant nous permet d'apercevoir cette nécessité comme l'unité du possible et ainsi surgit l'immédiateté de la perception du principe de la vitesse d'atteinte

Denis
Farniente
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1640


Christian
Posteur à 30%


Firefox 80.0
Win 64

« Répondre #23 le: 04 Janvier 2014 01:41:55 »

Décidément cette idée me plait bien, mais...
Le moteur étant fixé sur une chaise déportée, le pilotage ne devient-il pas inconfortable plusieurs jours durant ?

Il suffit de prévoir une barre rigide reliant le moteur principal et l’auxiliaire. En plus l'embase de la motorisation principale fait gouvernail. Une seule précaution : que cet accouplement soit facilement dissociable en cas d'urgence.

Pour diriger le bateau il y a ça

Je pense l'idée de servir du moteur principal comme gouvernail peut être envisagée que dans de très rares cas. Il y a des
directions assistées ou pas, à cable ou hydraulique nécessitant la marche du moteur.

une sortie de courant redressée pour charger la batterie auxiliaire  Clin d'oeil

Quand à charger les batteries je pense que cela n'est pas le but de ce moteur. Ou alors on en revient à une double
motorisation. Il y a toujours la solution du groupe électrogène ou du panneau solaire.

Je pense qu'il faut se poser la question du pourquoi un moteur auxiliaire?
Le sujet avait été abordé au départ pour ne pas utiliser un gros moteur au ralenti et donc de l'user inutilement. 

Si c'est pour faire une quinzaine d'heures par an, un 2 temps pourra largement faire l'affaire (entretien
simplifié, beaucoup moins lourd si on doit l'enlever)Il pourra éventuellement servir aussi de secours.

Si c'est pour faire plus alors peut être investir dans une installation plus sophistiquée avec un quatre temps et un
système de direction à câble voir même un vérin hydraulique pour le descendre. Mais là autant acheter une pénichette !!
 
Reste à déterminer la puissance mini permettant de faire évoluer son bateau à la vitesse de 5 ou 6 nds. Apparemment les
bateaux fluviaux n'ont pas de moteur très puissant.

Christian



Journalisée

Port d'attache : Fos sur Mer
                    Quicksilver 855 300 Verado
étincelle
CLUB DES DETENDUS DU PARE-BATTAGE
MEMBRE CONFIRME
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 277


isabelle
Posteur à 23%


Safari 0.8.2
Mac OS

« Répondre #24 le: 04 Janvier 2014 09:46:38 »

très belle ensemble superbe photos  Sourire
Journalisée
pascal.30
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 431


Posteur à 24%


Safari 0.8.2
Mac OS

« Répondre #25 le: 04 Janvier 2014 15:56:19 »

Bonjour,
Farniente, c est une très bonne idée que tu proposes là  pour diriger le bateau.

Concernant la puissance moteur, il faut savoir que la réglementation fluviale dit que le bateau doit pouvoir avancer à une vitesse 3,5 km/h minimum par rapport à la berge. Dans le cas de navigation sur un fleuve ou une rivière avec un peu de courant il faut donc avoir suffisamment de puissance.
En attendant, je pars demain pour tois semaines en Hollande pour le travail, fin de construction d un bateau a passagers, essais, validatiin par le BV pour optention du titre de navigation, embarquement sur un heavy dock transporteur à Rotterdam pour une livraison 10 à 15  jours plus tard à Fos
A mon retour je vous raconterais.
A bientôt
Pascal
Journalisée

Pascal
Zar 53 + verado 150cv + Satelitte MX151S
Port d'attache: sous la pergola
capt.reg
Modérateur Global
Membre Héroïque
*****
En ligne En ligne

Messages: 8741


Posteur à 44%


Firefox 80.0
Win 64

« Répondre #26 le: 05 Janvier 2014 00:36:07 »

Bonsoir Pascal
On compte sur toi pour nous raconter tout cela et faire quelques   !
Bon séjour
Journalisée

Farniente
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1640


Christian
Posteur à 30%


Firefox 80.0
Win 64

« Répondre #27 le: 05 Janvier 2014 01:03:51 »


En effet j’espère que tu pourras nous faire partager ces moments particuliers en image

Très curieux de voir le chargement du bateau sur le "heavy dock"

Christian





Journalisée

Port d'attache : Fos sur Mer
                    Quicksilver 855 300 Verado
capt.reg
Modérateur Global
Membre Héroïque
*****
En ligne En ligne

Messages: 8741


Posteur à 44%


Firefox 80.0
Win 64

« Répondre #28 le: 05 Janvier 2014 01:55:26 »

En effet j’espère que tu pourras nous faire partager ces moments particuliers en image

Très curieux de voir le chargement du bateau sur le "heavy dock"

Christian

Peut-être quelque chose comme ça ???

                 

Ces bateaux qui remplissent des ballasts pour être sous la charge à transporter, comme celui-ci transportant la frégate américaine USS Cole endommagée.

                                                 

Ou d'autres bricoles :

                 

                 

                 
Journalisée

pascal.30
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 431


Posteur à 24%


Safari 0.8.2
Mac OS

« Répondre #29 le: 05 Janvier 2014 18:59:09 »

Bonsoir,
Tout juste arrivé au chantier en Hollande.
Christizn le transport est tres bien représenté par lescphotos de Regis.
Je tacherais de prendre d autresphotos de l operation prevue le 24/01.
Pour info ma compagnie transfère du Rhone vers la Gironde le bateau de 110m sur lequel j ai bossé les dernières 8 années. L embarquement aura lieu ce mardi a Fos en darse 1. A bord du Rolldock Star qui est actuellement en route pour Fos.
Pascal
Journalisée

Pascal
Zar 53 + verado 150cv + Satelitte MX151S
Port d'attache: sous la pergola
Pages: [1] 2 3 ... 7   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Ce forum protège les données personnelles en interdisant le référencement et la diffusion de ceux-ci. Ce forum protège les droits d'auteur en permettant à  tout moment à  un membre de signaler un contenu illicite auprès de l'hébergeur de fichier. Ce forum requiert d'avoir l'age minimum de 18 ans  XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.221 secondes avec 32 requêtes. Google a visité dernièrement cette page 26 Août 2020 05:20:44
Créer son Forum ~ Abus ~ © smfgratuit
Basé sur: SMF © Simple Machines LLC
   copyright Veradoclubfrance   Cnil: FORUM DISPENSE DE DECLARATION CNIL      
PR:0 PageRank #0 Plus haut que 10
  
Créer son Forum ~ Abus ~ © smfgratuit